Ateliers

Linogravure

Avec la linogravure on aborde l’idée de l’imprimerie, de l’édition d’images multiples. Il s’agit de gravure dans du linoléum à l’aide de petites gouges. Nous obtenons ainsi une image en relief qui servira de plaque d’imprimerie sur laquelle on applique l’encre puis on pose une feuille sur la plaque et avec un rouleau on presse la feuille pour récupérer l’image inversée.
Dans mon travail, j’utilise la linogravure. Il s’agit d’un médium qui offre le plaisir de dessiner, de sculpter, d’imprimer, mais aussi de mélanger des techniques. Je propose de partager ma pratique soit sous forme de stage pour une initiation de base à la linogravure, soit en atelier à l’année dans lequel on peut élaborer des techniques et des formats différents, ainsi que des petits livres bricolés.
En plus de la technique traditionnelle , la linogravure offre d’autres procédés de reproduction qui permettent de diversifier notre matière graphique.
On peut réaliser des empreintes en plaçant une feuille de papier sur la plaque, puis en frottant délicatement à la mine de plomb ou aux crayons de couleurs, on fait apparaitre le dessin.
On peut également placer une feuille d’aluminium sur la plaque et l’emboutir, puis la peindre à l’acrylique.
D’autres empreintes peuvent aussi enrichir notre palette comme un mur avec des inscriptions, du bois, des feuilles… Bref, tout ce qui a un peu de relief est exploitable.

Matériel :
1 Rouleau de pressage - 2 Encre linogravure – 3 deux ou trois formats de gouge – 4 Crayon blanc gras – 5 Plaques de linoléum – 6 Rouleau encreur